Oignon de Roscoff AOP et Oignon Rosé de Bretagne

Légume existe en bio
Printemps Été Automne Hiver

L'oignon de Roscoff AOP et l'oignon rosé de Bretagne se caractérise par la couleur rosée de leur tunique et de leur chair. Grace à ses qualités gustatives spécifiques, l'oignon de Roscoff a obtenu sa reconnaissance en AOC en 2009 et son AOP (appellation d'origine protégée) en 2013. L'oignon de Roscoff AOP se distingue de l'oignon rosé de Bretagne par une zone de production définie, un nettoyage manuel du produit et un cahier des charges spécifique. L'emballage caractéristique de l'oignon de Roscoff est la tresse.

Semé de mi février à mi avril,  l"oignon rosé est récolté à partir de juillet, mais surtout en août.

L'oignon de Roscoff est soulevé avant complète maturité pour garantir la plus longue conservation naturelle possible. Une qualité qui est obtenue au détriment du rendement.

Après quelques jours de séchage au champ, l'oignon est stocké pour être commercialisé jusqu'à mai.

Les recettes associées

Astuces

Préparation

Couper un oignon

Il en est de même pour l'oignon de Roscoff que pour tous les oignons: quand on le coupe les composés soufrés volatiles peuvent faire pleurer.

Pour éviter ce réflexe de protection des yeux, première chose : utiliser un couteau bien aiguisé, et si possible couper votre oignon sous l'eau.

 

Utilisations

Cru, son odeur est fruitée, sa texture est croquante et très juteuse. Son goût sucré et peu piquant permet son utilisation en salades.

Cuit, il développe son goût sucré et fruité. La texture devient fondante.

Parfait pour toutes les préparations culinaires, l'oignon de Roscoff est idéal en soupes, tartes...

Conservation

L'oignon se conserve dans un endroit frais et sec.

La tresse, une méthode naturelle de conservation

Le tressage est le mode de conservation naturel de l'oignon de Roscoff, en effet il empêche l'oxygénation du germe et donc son développement.

Histoire & atouts santé : 

L'oignon de Roscoff est issu d’une graine rapportée du Portugal dans la région de Roscoff par un moine au milieu du 17ème siècle et sélectionné au cours des siècles par les producteurs.

Cultivé au départ dans les jardins, il se développe pour l’avitaillement des navires grâce à ses qualités de conservation naturelle.

C’est par le phénomène des "Johnnies", paysans léonards qui allaient vendre leur production au porte à port en Angleterre à partir des années 1828 que s’est développé sa production commerciale.

 

Valeurs nutritionnelles : 
Energie (kj/kcal): 
168/40 pour 100g
Glucides (g): 
7.8 pour 100g
dont sucres (g): 
5.7 pour 100g
Fibres alimentaires (g): 
1.6 pour 100g
Protéines (g): 
1.3 pour 100g
Sel (g): 
0.01 pour 100g